Flourishing

Le lettering "flourishing"

La technique du Flourishing (en anglais : flourish = fioriture) correspond à la réalisation d'arrondis, d'arabesques et de lignes à l'intérieur et autour des lettres. Laissez littéralement fleurir votre lettering et donnez-lui un joli look espiègle ! Il faut bien sûr un peu d’exercice pour avoir le bon geste et trouver l’arrondi parfait. Après quelques essais, vous aurez d’autant plus de plaisir à transformer un lettering à l’aide de fines arabesques et de jolies lignes.

Martina Johanna Janssen de lettering_by_mj vous explique les techniques et partage avec vous un exemple.


La théorie

Au début, la réalisation de fioritures ou arabesques peuvent sembler compliquées, mais pas de panique ! Il y a quelques astuces à voir !

 Il y a par exemple certaines parties des lettres qui sont particulièrement adaptées pour placer des fioritures :

Le début : les lettres majuscules du début de votre mot peuvent être facilement complétées par de fins arrondis. Vous pouvez toutefois également décorer vos minuscules à l’aide de fioritures discrètes.

La fin : lorsque le lettrage commence par une fioriture, il doit alors également se terminer par une fioriture. Ainsi tout reste bien en équilibre.

Lettres montantes et descendantes : les boucles des lettres montantes et descendantes sont particulièrement adaptées à l’ajout d’arrondis. Il existe de nombreuses possibilités d’étirer les boucles vers la gauche ou la droite.

Trait descendant: le trait descendant peut être parfaitement utilisé pour compléter un arrondi fluide vers le bas.

Fioritures isolées : vous pouvez bien entendu ajouter des fioritures qui ne sont pas directement reliées aux lettres. Votre créativité est ici sans limite.

Pour commencer, vous trouverez ici un exemple à imprimer. Vous pouvez redessiner les lettres grises et ainsi vous entraîner. La pointe dure du Fudenosuke est ici particulièrement adaptée ; la pointe fine permet quant à elle de créer un style fin et fluide.

Utilisez le modèle en tant que page d'exercice et source d’inspiration. Pas la peine d'apprendre les lettres et fioritures par cœur, car chaque lettrage sera ensuite agrémenté à l’aide des fioritures spécifiques selon le style recherché et votre inspiration.

Flourishing ABC

Voici comment mettre en pratique ce que vous avez appris !


Matériaux

Pour reproduire l’exemple suivant, vous avez besoin de:

Petit conseil: avec la gomme MONO dust CATCH de Tombow, vous n’avez plus besoin de débarrasser votre papier des résidus du gommage. Comme par magie, les résidus s'agglomèrent sur un coin de la gomme et peuvent être ainsi facilement retirés.

Étape 1:

Composez tout d’abord votre lettering avec le Brush Pen sur le papier à esquisse. Réduisez le lettering au strict minimum et renoncez aux fioritures à cette étape. Lorsqu’il s’agit de faire du Flourishing, le Fudenosuke est mon outil préféré ! La pointe fine permet de créer un style fin et raffiné, et les arabesques peuvent ensuite être magnifiquement dessinées sur le papier.

Étape 2:

Observez le lettering et réflechissez à l'endroit où les fioritures peuvent être le mieux placées. Placez les arqbesques sur les lettres, les une après les autres avec un crayon à papier (HB). Il est ici important que les arrondis soient répartis régulièrement autour du lettering afin de créer un certain équilibre. Dessinez les fioritures avec une certaine dynamique et des arrondis sur les lettres. Essayez et gommez jusqu’à ce tout soit bien placé et bien réparti.

Petit conseil: au début, il est recommandé de placer peu de fioritures. Concentrez-vous plutôt sur une à deux arabesque(s) plutôt que de faire disparaître votre lettering sous un grand nombre de fioritures.

Étape 3

Lorsque l’esquisse est terminée, il convient de passer au calque. Si vous n’avez pas de papier calque, prenez alors du papier sulfurisé. Placez le papier transparent sur le lettering et dessinez le lettering sur le celui-ci.

Étape 4:

Retournez le papier transparent et hachurez la partie derrière laquelle le motif se trouve à l’aide d’un crayon à papier (2B ou mois dur). Cela crée ainsi une sorte de papier carbone à l’aide duquel le motif peut être facilement calqué.

Étape 5:

Prenez à présent le papier sur lequel vous souhaitez calquer l’esquisse. Placez le papier transparent avec la partie hachurée vers le bas sur le papier sélectionné. Après l’avoir placé à l’endroit souhaité, dessinez les lignes des lettres avec le crayon à papier HB. Lorsque vous avez terminé, retirez le papier transparent et vous verrez que le modèle aura été reproduit sur le papier.

Étape 6:

Vous pouvez désormais repasser sur le modèle avec le Brush Pen avec le style de votre choix. Pour ma part, je préfère dessiner les arrondis au niveau des lettres avec un trait fin, cela permet de souligner le caractère fluide et espiègle de la lettre.

Mon astuce :

Ne jetez pas le papier transparent avec le modèle ! Vous pouvez réutiliser le modèle sur le papier transparent et ainsi recopier votre motif plusieurs fois. Pour ce faire, hachurez une nouvelle fois et répétez les étapes 5 et 6.

Pour ma part, j’ai conservé tous mes modèles sur papier transparent dans une chemise. Dès que j’ai besoin d’une carte pour envoyer un petit mot, je cherche alors le motif adapté dans ma collection et je le calque sur un joli papier.

Testez le flourishing et partagez le avec la famille Tombow sous #tombowinspiration .


A propos de l'auteur

Lettering by MJ

- Martina Johanna Janssen

Martina Johanna Janssen a découvert le lettering en 2014 pendant son année passée à Amsterdam et a été immédiatement fascinée. En auto-didacte, elle a élaboré ses bases et techniques propres. Aujourd’hui, elle adore expérimenter avec des outils et matériaux différents et tester divers styles de lettering. Son feutre favori est le Tombow Fudenosuke.


Découvrez plus d'inspirations dans notre magazine !